Déclaration de l'UNSA

Publié le par pse-gsk-2010.over-blog.fr

Chers collègues, élus et mandatés.

Comme nous nous y sommes engagés, je souhaite vous préciser la position officielle de l'UNSA que je représente, après avoir consulté nos élus, nos mandatés et nos adhérents.

Les querelles syndicales nous semblent totalement déplacées et en total décalage au regard des enjeux du P.S.E. A quelques jours de la finalisation du processus de cette Information/Consultation en cours, il nous paraît essentiel de concentrer toutes nos énergies sur les ultimes négociations qu'il nous reste à mener dans les prochaines heures et prochains jours.

Aussi, pour préserver l'unité syndicale au service des salariés, et notamment au sein du C.E. de Marly-le-Roi - Les Ulis, loin des joutes électorales et des tactiques politiciennes, nous demeurons solidaires et partie prenante de l'intersyndicale GSK, et souhaitons y jouer un rôle actif.

Huguette Save

DSC et RSCCE

Commenter cet article

PH neutre 23/02/2010 12:08


Question à nos élus : Comment pouvez-vous justifier un système de prime transitoire d'un quadrimestre pour des collaborateurs performants qui vont récupérer des situations de secteur " Plantés "
dont les lancements sont ratés depuis des années et qui vont perdre au bas mot en moyenne 30% de masse variable annuelle! La direction est la premiére à reconnaitre qu'un lancement non réussi est
difficilement récupérable ! Est il normal d'accepter qu'un produit comme Sérétide par exemple puisse se remettre sur orbite en 3 à 4 mois ! Si c'est le cas pourquoi la direction laisse des secteurs
être sous implantés au delà de ce seuil? De qui se moque t on sous couvert que certains de nos collégues seront licencier Hélas ! Est il normal de nous faire accepter de perdre une part de salaire
importante et de considérer que l'aumone d'un quadrimestre fasse payer les factures de ceux qui ce sont inscrits dans la performance de façon durable! Ne mélangeons pas tout ! Oui c'est dur de
perdre son poste mais oui c'est aussi inacceptable pour ceux qui restent puisse de façon aléatoire perdre leur pouvoir d'achat avec un systéme de prime transitoire qui mérite que ceux qui restent
se paye un avocat pour défendre les conditions de travail et en l'occurence leur salaire annuel moyen


BRUNET VALERIE 23/02/2010 00:25


face à l'inquiétude et aux questions que tous nous vous posons vous êtes sans réaction et sans action majeure suivie (cf grève du mois de novembre "nous reviendrons vers vous pour vous dire comment
rentrer votre journée"... )
BOUGEZ VOUS POUR CEUX QUI VONT PARTIR ET CEUX QUI VONT RESTER


bilou 18/02/2010 19:25


Où est la logique ?
parent isolé :4 points soit 8 ans d'ancienneté!
Celà fait beaucoup quand je vois que mariée avec un conjoint en incapacité de travail à 90% me donne zéro point.Mes 10 ans d'ancienneté ne valent donc pas grande chose par rapport au 3 ans
d'ancienneté d'un parent isolé!!!!!!!!!


Louloutte 17/02/2010 10:21


Bravo Huguette,

Même si je peux comprendre la réaction de la CGT, ça n'est vraiment pas le moment de se dé-solidariser, c'est tout ce que souhaite la direction...
Alors tu fais bien de rester pour exercer un certain
contre - pouvoir.

J'espère que cette situation fera réfléchir les délégués, ceux qui n'ont pas voté et ceux qui votent sans réfléchir...

La VM est très peu représentée, nous avons ce que nous méritons: 2 (à 3) syndicats qui ont signé la nouvelle convention (je ne leur dit pas merci), 1 syndicat sans pouvoir national ( quel intérêt ?
) et l'UNSA (merci d'être là, je précise que je suis syndiquée et pas à l'UNSA mais à un syndicat non représenté).
Pour ceux qui resteront, j'espère que vous avez enfin compris l'intérêt de voter et de le faire avec conscience.

Merci de rester solidaires et de continuer à vous battre, on peut constater qu'il y a eu des avancées.


fin de l'episode 17/02/2010 10:16


exemple édifiant de tourisme syndical: dommage pour ceux nombreux qui en espéraient autre chose! bonne chance à tous