Précis des évolutions du PSE SIEGE-VM

Publié le par Les Elus

Bonsoir à tous


Où en sommes-nous au 16 février ?

 

Alors comparons l’évolution de quelques mesures du  PSE depuis celles proposées par la direction au début de la procédure de consultation et les mesures aujourd’hui à travers les thèmes suivants :

L’emploi, le statut, la CAA, la formation, le volontariat et la mobilité

Les critères d’ordre

Le congé de reclassement

Les indemnités

 

Cette comparaison ne signifie pas que ce qui est ici présenté est le PSE final.

Cette comparaison ne prétend pas analyser les 130 pages du PSE.

 

L'EMPLOI, LE STATUT, LA CAA, LA FORMATION, LE VOLONTARIAT, LA MOBILITE :

 

 

1ère proposition de la direction

Proposition au 16 février 2010

L’emploi

502 Postes supprimés

85 emplois sauvés

+ une centaine d’emplois  potentiellement sauvés par les CAA volontaires

Statut pendant le congé de reclassement

Mutuelle + participation + intéressement

Idem + voiture + téléphone + PC

CAA

Salariés 55 ans et plus dont le poste est supprimé

Portage 60 mois

Volontaire de 55 ans et +

 

Portage 120 mois

Formation diplômante

Budget 15 000 €

Durée pouvant aller jusqu’à 36 mois pour une formation longue diplômante

Budget 20 000 €

Durée pouvant aller jusqu’à 48 mois pour une formation longue diplômante

Validation des acquis par l’expérience (VAE)

VAE individuelle

Idem +

VAE collective pour la visite médicale non diplômée

Départs volontaires

Date limite 30 avril 2010

Date limite 31 décembre 2010

Clause de mobilité

100 km + prime 5000 €

50 km + prime 5000 €

 

COMPARATIF SUR LES CRITERES D’ORDRE

 

Critère d’ordre

1ère proposition de la direction

Proposition au 16 février 2010

(ce qui change)

Chargé de famille

Au 30 sept. 09

Au 31 déc. 09

Personne à charge au sens fiscal et enfants de moins de 21 ans

2 pts par pers.

3 pts par pers. handicapées (cotorep)

maximum 6 pts

Personne à charge au sens fiscal et enfants de moins de 21 ans

2 pts par pers.

3 pts par pers. handicapées

 

 

 

Parent isolé (sur base déclaration fiscale)

4 pts

 

Critère d’ordre

1ère proposition de la direction

Proposition au 16 février 2010

(ce qui change)

Elément rendant la réinsertion difficile (age et handicap)

Au 30 sept. 09

Au 31 déc. 09

Handicap reconnu

Cotorep

10 pts

Handicap reconnu

(au sens de la déclaration annuelle obligatoire)

10 pts

Moins de 30 ans

2 pts

≤ 26 ans

0.25 pts

30 à moins de 40 ans

4 pts

Jusqu’à 44 ans

+0.25 pts par an

(donc 4.75 pts à 44 ans)

40 à moins de 50 ans

6 pts

45 ans

5.50 pts

50 ans et plus

8 pts

Jusqu’à 54 ans

+0.75 pts par an

(donc 12.75 pts à 54 ans)

 

 

55 ans et plus

13.00 pts

 

Critère d’ordre

1ère proposition de la direction

Proposition au 16 février 2010

(ce qui change)

Ancienneté dans le Groupe

Au 30 sept. 09

Au 30 sept 09

La date d’ancienneté est celle qui sert de base au calcul de la prime d’ancienneté ou de la prime anniversaire

0.5 pts par année d’ancienneté

Maximum 10 pts

La date d’ancienneté est celle qui sert de base au calcul de la prime d’ancienneté ou de la prime anniversaire

0.5 pts par année d’ancienneté

 

 

Critère d’ordre

1ère proposition de la direction

Proposition au 16 février 2010

(ce qui change)

lié aux qualité professionnelles :

hors délégués médicaux et dir. Rég.

Moyenne des notes de performance des trois dernières années : A

30 pts

Pour les salariés hors délégués médicaux et dir. Rég., il n’y a plus de critère lié à la qualité professionnelle

Moyenne des notes de performance des trois dernières années : B

25 pts

Moyenne des notes de performance des trois dernières années : C

12 pts

Moyenne des notes de performance des trois dernières années : D

0 pts

Moyenne des notes de performance des trois dernières années : E

0 pts

Délégués médicaux et Dir. Rég.

Délégué médial

10 pts

Délégué médial

1 pts


Délégué médial confirmé

15 pts

Délégué médial confirmé

1.5 pts

Délégué médial expert

25 pts

Délégué médial expert

2 pts

Délégué médial sénior

30 pts

Délégué médial sénior

2.5 pts

Dir. Rég.

10 pts

Dir. Rég.

2 pts

 

Dir. Rég. Confirmé

20 pts

Dir. Rég. Confirmé

3 pts

Dir. Rég. senior

30 pts

Dir. Rég. senior

4 pts

 

 

+0.5 pts sup. aux Dir. Rég. nouvellement nommé dans le cadre de la nouvelle organisation mise en place au 1er avril 09.

 

+1 pts sup. aux délégués médicaux qui ont déménagé dans le cadre de la nouvelle organisation mise en place au 1er avril 09.


CONGE DE RECLASSEMENT

 

 

1ère proposition de la direction

 

Proposition au 16 février 2010

(ce qui change)

 

Durée 

12 mois pour les moins de 50 ans

 

15 mois pour les 50 ans et plus

cf. tableau ci-après

Durée en cas de formation longue diplômante

36 mois

48 mois

Offre valable d’emploi 

Nombre : 2

 

Définition : CDI , rémunéré au moins 80% salaire annuel fixe GSK, à pas plus d’une heure de trajet ou 50 km du domicile

Nombre : cf. tableau ci-après

 

Définition : CDI , rémunéré au moins 80% salaire annuel fixe GSK, à pas plus d’une heure de trajet ou 50 km du domicile

 

Type d’option

Nombre d’offre valable d’emploi

Durée en mois pour les moins de 50 ans

Durée en mois pour les 50 ans et plus

Référence

2

18

21

1

2

22

25

2

1

11

15

3

Le salarié renoncement

à toute offre

4

9


COMPARATIF DES INDEMNITES

 

Indemnité

1ère proposition de la direction

Proposition au 16 février 2010

(ce qui change)

Conventionnelle

Selon la convention collective de l’industrie pharmaceutique

Selon la convention collective de l’industrie pharmaceutique

De reclassement restant à couvrir

Salarié qui retrouve un emploi pendant son congé de reclassement reçoit une indemnité représentant l’équivalent du montant correspondant à la période de reclassement restant à effectuer dans la limite de 9 mois.

Salarié qui retrouve un emploi pendant son congé de reclassement reçoit une indemnité représentant l’équivalent du montant correspondant à la période de reclassement restant à effectuer.

De différentiel de salaire

Pour un salarié qui retrouve ailleurs :

- dans la limite d’un différentiel de 25% du salaire GSK, pendant les 12 premiers mois

- dans la limite d’un différentiel de 20% du salaire GSK, pendant les 12 mois suivants

- dans la limite d’un différentiel de 15% du salaire GSK, pendant les 12 mois suivants

 

Pour un salarié qui retrouve ailleurs :

- dans la limite d’un différentiel de 25% du salaire GSK, pendant les 12 premiers mois

- dans la limite d’un différentiel de 20% du salaire GSK, pendant les 12 mois suivants

- dans la limite d’un différentiel de 15% du salaire GSK, pendant les 12 mois suivants

Indemnité « senior »

pour les +50 ans qui ne retrouvent pas un emploi : Indemnité de 33% du salaire annuel fixejusqu'à liquidation des droits

dans la limite de 5 ans

Idem portée à 7 ans

Complémentaire

Age et ancienneté

< 45 a

45 à < 50 a

≥ 50 a

Entièrement remplacé par les tableaux ci-après

« Indemnité Complémentaire »

0 à 3 ans

6 mois

8 mois

10 mois

> 3 et

< 10 ans

8 mois

10 mois

12 mois

10 ans et plus

11 mois

12 mois

15 mois

 

Indemnité complémentaire

Congé de reclassement en option de référence

Age et ancienneté

< 45 ans

45 à < 50 ans

≥ 50 ans

0 à 3 ans

6 mois

8 mois

10 mois

> 3 et < 10 ans

8 mois

10 mois

12 mois

10 ans et plus

11 mois

12 mois

15 mois

Congé de reclassement en option 1

Age et ancienneté

< 45 ans

45 à < 50 ans

≥ 50 ans

0 à 3 ans

0 mois

2 mois

4 mois

> 3 et < 10 ans

2 mois

4 mois

6 mois

10 ans et plus

5 mois

6 mois

9 mois

Congé de reclassement en option 2

Age et ancienneté

< 45 ans

45 à < 50 ans

≥ 50 ans

0 à 3 ans

16.5 mois

18.5 mois

19 mois

> 3 et < 10 ans

18.5 mois

20.5 mois

21 mois

10 ans et plus

21.5 mois

22.5 mois

24 mois

Congé de reclassement en option 3

Age et ancienneté

< 45 ans

45 à < 50 ans

≥ 50 ans

0 à 3 ans

27 mois

28 mois

29 mois

> 3 et < 10 ans

29 mois

30 mois

31 mois

10 ans et plus

32 mois

33 mois

33 mois

 

 

Commenter cet article

autolyse 28/02/2010 20:29


Bonjour moi aussi j'ai fait la bétise de rester marié avec 2 enfants, mais la plus grosse bétise c'est d'avoir été fidèle à GSK depuis 20 ANS et d'etre pas assez vieux mais trop jeune pour
reprendre mes études. Comme je fais les choses bien ma femme n'a pas de travail. Je dois reconnaitre que je vois mon avenir avec beaucoup d'optimisme. Enfin je ne vais pas trop me plaindre je
pourrai etre un parent isolé mais vivant maritalement plus jeune moins d'ancienneté et pouvant compter sur un autre salaire.... Mais bon là je serai sur de rester chez GSK


creuse 21/02/2010 12:15


et que faites vous des licenciés qui veulent reprendre des etudes avec la fac a 200 km?
ET QUID de la reprise detudes par correspondance , fait elle partie d une option? Je sais que tout sera plus clair avec le livre mais anticiper c est mieux


pse-gsk-2010.over-blog.fr 21/02/2010 12:47


En plus du congé de reclassement prenant en compte le temps de formation, il existe aussi d'autres aides pour faciliter celle-ci. Il est difficile de vous donner toutes les indications sur ce blog,
et nous vous demandons un petit peu de patience avant la diffusion de l'ensemble des mesures. La semaine prochaine devrait être riche en informations. Les blogs et sites des différentes
organisations syndicales seront aussi une source non négligeable d'informations destinées à établir votre situation, et mesurer les impacts de chaque option. La DRH et votre encadrement auront
aussi un rôle majeur dans cette démarche. Anticipation de signifie pas précipitation. Merci de votre compréhension.


question 2 21/02/2010 12:12


Bonjour a tous
Une promesse d embauche fait elle partie de l option 3, meme si elle ne prend pas effet immediatement, meme si ce n est pas un cdi , etmeme si c est un cdi de 20 heures par exemple


pse-gsk-2010.over-blog.fr 21/02/2010 13:02


L'étude de cette promesse d'embauche sera soumise à l'aval de la DRH et de la commission de suivi, et si elle répond aux critères définis dans le livre I, elle pourra alors être appliquée. Mais
nous rappelons que l'option 3 est la moins sécurisée, et que le collaborateur doit pouvoir donner de bonnes garanties sur son avenir pour pouvoir en profiter. Un plan de sauvegarde de l'emploi
n'est pas un plan de sauve-qui-peut. Tout doit être mis en oeuvre pour que les salariés retouvent un emploi convenable dans les meilleurs délais.
Si votre poste n'est pas supprimé, et si vous ne perdez pas votre poste, vous devrez aussi, en faisant acte de volontariat, être en mesure de permettre le reclassement d'un autre collaborateur pour
entrer dans le congé de reclassement.


question 21/02/2010 12:08


Au vue des criteres je sais maintenant ne plus faire parti de gsk dans quelques jours. Decu mais cest peut etre un mal pour un bien.En revanche je ne sais vraiement pas vers quoi me tourner, pas d
idee, pas de projet , veut voir venir et avoir le temps de la reflexion et peut etre d opportunite qui se presenterait. Y a t il une option correspondant a un desir d attendre , de faire le point
professionnel mais surtout personnel Merci pour la reponse


Les Elus 21/02/2010 12:55


Vous aurez l'opportunité de faire un bilan professionnel complet, afin de savoir d'où vous partez, et mieux envisager où vous voulez aller. Une option permet de se donner le temps de la réflexion,
et envisager de multiples opportunités, et d'autres mesures permettent aussi de tenter des expériences dans d'autres sociétés, en suspendant le congé. Mais tout ceci viendra rapidement dans les
informations diffusées avec le livre I.


youyou 21/02/2010 12:04


pas encore tt compris non plus , mais si je choisis une formation diplomante en 4 ans par exemple , qui prouvera que j ai bien un diplome, que ce n est pas en leurre pour profiter de la
remuneration quelle quelle soit, et si je ratte ma 1 er annee et souhaite arreter , !!!!!!


Les Elus 21/02/2010 12:51


L'option valable d'emploi est étudiée avec les experts du cabinet de reclassement, et recoit un aval si le cabinet estime que toutes les conditions sont remplies pour donner au collaborateur les
meilleures chances de succès dans son futur parcours professionnel. Maintenant, chacun est libre de jouer le jeu ou non, mais il vaut mieux se placer sur une démarche volontariste et honnète, que
simplement se laisser vivre et risquer de se retrouver confronté à la dure réalité de la vie à l'issue du congé. Mais nous parlons ici de la liberté de chacun à disposer de sa vie. Il n'entre pas
dans les prérogatives des IRP d'en décider.